Mots-clefs

, , , , ,

Je poursuis sur la lancée de Cyrielle, et vous fait partager mon intérêt du moment pour les tresses. Et pas n’importe quelle tresse ! La « fishtail braid », aussi appelée « Herringbone » en référence au motifs rayés et entrelacés, ou plus communément « tresse arêtes de poisson ». Plus fine et plus élégante qu’une simple tresse à mes yeux, elle fait la différence.

Certaines d’entres vous sont peut-être déjà des adeptes, d’autres l’ont certainement déjà croisé sur une fille dans la rue, et se sont dit que 2H de boulot dans la salle de bain au moins étaient nécessaires pour obtenir ce résultat… Que neni ! Vous allez voir qu’une fois le coup de main pris, vous l’adopterez rapidement. A condition d’avoir les cheveux suffisamment longs et un peu de doigté.

La « fishtail braid » diffère de la tresse classique puisqu’elle est divisée en deux parties, et non trois.

1. Séparez vos cheveux en 2 parties égales
2. Prenez une fine mèche de cheveux à l’extrémité droite de la partie droite et faites la passer sur la partie gauche
3. Faites la même chose de l’autre côté : Prenez une fine mèche de cheveux à l’extrémité gauche de la partie gauche et faites la passer sur la partie droite.
4. Continuez la tresse en répétant l’opération jusqu’en bas des cheveux.
5. Terminez la tresse en attachant le bout avec un élastique ou un ruban

Plus les mèches seront fines, plus la tresse apparaitra élaborée, donc soyez minutieuses. Pour celles qui ont les cheveux très longs, vous pouvez essayer de la faire sur le côté, c’est d’autant plus joli. A vous de jouer !

Publicités